5 dic. 2013

LA SAINT-NICOLAS

La Saint-Nicolas est une fête principalement tournée vers les enfants, mettant en scène le saint Nicolas de Myre. C'est une tradition vivace dans plusieurs pays européens (France, Belgique, Suisse, Allemagne, Autriche, Luxembourg, Pays-Bas, etc) et quelques régions françaises, qui se déroule le 6 décembre ou le 19 décembre pour l'Église orthodoxe utilisant le calendrier julien.
Les traditions diffèrent selon les régions. Un trait commun à ces célébrations est la distribution de cadeaux ou friandises aux enfants, qui est parfois substituée par celle du Père Noël.



Quelques exemples:

En France
Saint-Patron de la Lorraine, Saint-Nicolas est accompagné du Père Fouettard, vêtu de noir et porteur d'un grand fagot, parfois le visage barbouillé de suie, qui distribue une trique (une branche de son fagot) aux enfants qui n'ont pas été sages et menace de les frapper. 
Saint-Nicolas arrive en France sur une mule, c’est pourquoi le soir, les enfants préparent de la nourriture (foin, paille ou grain) pour l'animal et le lendemain matin, ils y trouvent à la place, des friandises ou la trique. Lors de sa tournée, Saint-Nicolas distribue traditionnellement une orange et du pain d'épices portant son effigie.


En Belgique
En Belgique néerlandophone, Saint-Nicolas est également appelé Sinterklaas et débarque, comme aux Pays-Bas, sur un cheval blanc d'un bateau venu d'Espagne. En Belgique francophone, il se déplace sur un âne magique en compagnie du "Père Fouettard" (appelé aussi Hanscrouf). 

Dans les deux cas, il arrive la nuit du 5 au 6 décembre pour déposer cadeaux et friandises (notamment des figurines en chocolat ou des spéculoos à l'effigie du saint) dans les souliers des enfants sages. Selon la tradition, il faut laisser un bol d'eau (ou de lait) et une carotte devant la cheminée pour l'âne et un verre d'alcool (généralement de la bière) pour Saint-Nicolas.





No hay comentarios:

Publicar un comentario